Formation

Imagerie infrarouge

Les objectifs

Acquérir les bases théoriques, techniques et pratiques de l’imagerie thermique appliquée à l’inspection et au diagnostic de matériaux isolants en milieu industriel (aéronautique, bâtiment, énergie renouvelable).

Matériel :
Drone pour imagerie infrarouge, matériel de TP OPTRIS ET FLIR.

Programme

7h

Jour 1 : Théorie

Matin
  • Fondement de la thermographie
  • Présentation du matériel
  • Utilisation du Matériel
  • Découverte du logiciel OPTRIS PI Connect
Après-midi
  • Choisir son capteur embarqué pour son application
  • Théorie et exemples FLIR
  • Méthodes théoriques et pratiques pour la mesures de paramètres physiques dans les matériaux (thermiques et densité des matériaux/mesures d’humidité)
  • Potentialités et applications dans le domaine Visible/Infrarouge/TeraHertz
  • Utilisation des réglages en post traitement
7h

Jour 2 : Pratique

Matin
  • Travaux pratiques sur banc de mesure professionnels Infrarouge
  • Numérisation 2D/3D en visible/infrarouge et TeraHertz
Après-midi
  • Acquisition d’images Visible/Infrarouge par vecteur drone
  • Fusion/traitement et rendus en nuage de point 4D
  • Analyse des données - synthèse

Vous souhaitez prendre contact ? Appelez-nous au +33 (0) 321 306 300

Contactez-nous
Télépilotes de drone civils

Réglementation actuelle/connaissances théoriques

Vous avez l’obligation de réussir un examen théorique de pilotes de loisirs soit : BB ULM LAPL PPL ou (VV voir avec la FFVV). La réussite à cet examen vous permettra d’obtenir un certificat d’aptitude théorique.

Pour télépiloter un drone civil, vous devez, entre autres, disposer :

Pour les scénario S-1, S-2 et S-3 : d’un certificat d’aptitude théorique (d’une licence de pilote d’aéronef habité : PPL, planeur, ULM).

Réglementation actuelle/connaissances pratiques :

Pour le scénario S4, l’obtention d’une licence de pilote privé avion/hélico (PPL) ou de pilote de planeur est obligatoire.
Si en tant que postulant télépilote vous ne possédez aucun titre aéronautique, la solution la plus simple sera d’obtenir le certificat théorique du brevet de pilote d’ULM (taux de réussite 75% ; attention ! ne vous inscrivez pas à un examen I-ULM dont le taux de réussite est 90%.)

Réglementation à venir/connaissances théoriques :

En janvier 2017, les connaissances théoriques requises seront obligatoirement celles du nouvel examen spécifique de télépilotes. Pour vous y présenter vous vous inscrirez obligatoirement dans un centre d’examens sur ordinateurs.

Mesures de transition :

Les télépilotes employés chez des exploitants en activité, qui effectueront des activités particulières sur la base de leur certificat d’aptitude théorique (ULM ou autre autorisé par la réglementation actuelle) et qui auront une déclaration de niveau de compétence (DNC - Arrêté du 17/12/15 Conception des aéronefs..., Annexe III, Chapitre 4 - Point4.2.1.), pourront continuer à exercer leur activité.

Résumé :

Vous avez un théorique + une DNC + vous exercez : vous pouvez poursuivre votre activité. Cependant, il vous faudra consulter ce site pour connaître la démarche administrative précise que vous aurez à faire pour être en règle. Cette page sera actualisée en fonction des avancées de la procédure administrative qui sera établie.